Lettre d'information

En vous abonnant à la lettre d'information, vous serez averti(e) dès la publication d'un nouvel article sur ce site.
Accueil La mairie et vous Actus ! La Gendarmerie nous informe
PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ph.T   
Vendredi, 09 Novembre 2012 00:00
logo_minint_top

La Gendarmerie Nationale nous informe

Des cambriolages ont de nouveau lieu sur notre secteur.

La brigade de Gendarmerie de Solesmes vous invite à la plus grande vigilance, et à lui signaler tout comportement suspect en appelant le 17 ou 03.27.37.32.33 , en tachant de décrire les personnes suspectes (allure physique et tenue), et le véhicule utilisé (marque, couleur, immatriculation, ...)

Quelques conseils de prévention des cambriolages:

N'OUVREZ PAS VOTRE PORTE A N'IMPORTE QUI !

  • méfiez vous du vol a la fausse qualité

Vérifiez l’identité des personnes qui frappe à votre porte : méfiez-vous de faux employés EDF-GDF, de la Poste, de France Telecom, des faux policiers ou gendarmes et autres usurpateurs de qualité. Demandez à voir la carte professionnelles, même si la personne est en tenue d’uniforme.

Soyez très vigilants envers les personnes susceptibles de vous proposer des services à domicile.

Ne recevez pas de démarcheur si vous êtes seul(e).

Ne vous laissez pas abuser, n'échangez pas vos billets de banque.

Ne signez pas de papier dont le sens ou la portée ne vous semble pas clairs. Sachez que pour tout démarchage à domicile, vous disposez d’un délai de réflexion de 07 jours.

  • méfiez vous des visiteurs se prétendant :

- amis de votre famille;

- anciennes relations de travail;

- représentants de commerce.

Des femmes accompagnées d'enfants réclamant un verre d'eau ou autre service.


PROTEGEZ-VOUS CONTRE LES CAMBRIOLAGES :

- équipez votre porte d’un système de fermeture fiable, d’un viseur optique, d’un entrebâilleur;

- protégez vos fenêtres et ouvertures à l’aide de volets, grilles, barreaux;

- fermez votre porte à doubles tours lorsque vous êtes chez vous;

- n’inscrivez pas vos noms et adresse sur votre trousseau de clefs;

- ne laissez pas vos clefs sous le paillasson ou dans votre boîte à lettres;

- laissez un double de vos clefs chez une personne de confiance;

- changez votre serrure si vous avez perdu vos clefs;

- ne laissez pas apparaître sur votre boîte à lettres, votre porte ou la liste des occupants de l’immeuble que vous vivez seul ou que vous êtes retraité. Ne faites pas mention, pour les hommes de « veuf », pour les femmes, de « madame », « mademoiselle », ou « veuve »;

-pensez à faire installer un téléphone près de votre lit et inscrivez à proximité les numéros d’appel utiles. Ayez à votre portée une lampe électrique. Certains cambrioleurs utilisent des signes de reconnaissance. Ils sont tracés au stylo, au crayon ou à la craie. Si vous voyez de tels signes, recopiez-les sur un papier, effacez-les et parlez-en aux policiers ou aux gendarmes de votre secteur.

QUE FAIRE EN CAS D’ABSENCE DURABLE ?

- avisez vos voisins ou le gardien de la résidence;

- signalez votre absence à la brigade de gendarmerie : dans le cadre des opérations « tranquillité vacances », une tournée de surveillance sera alors mise en place;

- votre domicile doit paraître habité : demandez que l’on ouvre régulièrement vos volets.

- ne laissez pas de messages sur votre répondeur téléphonique qui indiqueraient la durée de votre absence ou transférez vos appels si vous le pouvez;

- placez vos bijoux et valeurs en lieux sûrs (les piles de linge sont les cachettes les plus connues).

QUE FAIRE EN CAS DE CAMBRIOLAGE : NE TOUCHEZ A RIEN !

Prévenez la gendarmerie de chez votre voisin. L’équipe qui sera dépêchée sur les lieux procédera aux constatations et au relevé des traces et indices (par exemple des empreintes).

Conservez les factures de vos objets de valeur et des appareils hi-fi et électroménagers.

Faites des photographies de vos bijoux, meubles de valeur et œuvres d’art.

Appelez un homme de l’art qui effectuera les réparations après les constatations policières.


En cas d'agression :

  • NE RESISTEZ PAS

Votre vie est plus précieuse que vos biens

  • APPELEZ AU SECOURS

Criez aussi fort que vous le pouvez :

  • OBSERVEZ L'AGRESSEUR AFIN DE POUVOIR LE DECRIRE
  • RELEVEZ L'IMMATRICULATION DE SON VEHICULE, LE MODELE ET SA COULEUR

Un témoignage précis peut permettre une identification rapide de l'auteur.

 

La sécurité, c’est l’affaire de tous !