PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Ph.T   
Lundi, 23 Novembre 2009 20:29

Avant la Révolution l'Abbaye de Maroilles y possède un domaine d'environ 400 hectares. Elle y implante un prieuré afin d'y exploiter la terre. Des ouvriers agricoles s'installent peu à peu pour aider les moines dans leur travail et y constituent le village.
Vendu comme bien national sous la Révolution, la propriété est morcelée. La population (374 en 1860) se réduit de plus de la moitié à la fin du XXème siècle. Le village pratique l'élevage des chevaux et la culture du blé et compte également une activité artisanale de tissage de coton et de la laine. L'album de Croy témoigne de la présence d'un château au XVIème siècle, le château de Buat, comprenant plusieurs corps de logis avec pignons à pas de moineau: il n'en reste plus rien aujourd'hui.

Aujourd'hui, la tradition agricole et équine se poursuit.